Chiball

Monica Linford, une Australienne souffrant de fatigue chronique cherchait dans la médecine chinoise, le moyen de retrouver de l’énergie. Elle inventa le ChiBall dans les années 1990, à partir de diverses techniques existantes : yoga, taï-chi, relaxation Feldenkrais…

Décrit par sa créatrice comme une « méthode pour l’harmonie, l’équilibre et le bien-être », le ChiBall vise au mieux-être, à la vitalité. En accord avec les grands principes de la médecine chinoise, qui considère le corps comme relié au monde extérieur, les exercices changent au rythme des saisons.

Des exercices inspirés de plusieurs disciplines en fonction des saisons énergétiques chinoises :

Le tai-chi pour mettre en mouvement les articulations, la danse pour l’activation cardiovasculaire, le yoga pour l’équilibre et la respiration, le pilates pour les muscles profonds, la relaxation pour se détendre

L’alignement du corps retrouvé, on utilise un ballon parfumé pour exécuter des enchaînements fluides. Le ballon aide à se placer correctement durant tous les exercices, et focalise l’attention sur un groupe musculaire : si le geste n’est pas bon, le ballon tombe ! Le but n’étant pas de transpirer, il n’y a aucun exercice physique intense.

Bienfaits du Chiball :
  • Plus de calme intérieur
  • Gain en amplitude,
  • Tonification douce des muscles par les jeux d’équilibre et de déséquilibre.

Chaque séance finit par un moment de relaxation, durant lequel on se masse en roulant sur le ballon (son parfum renforce la sensation de détente). Certains cours intègrent même de la méditation et des exercices de visualisation.

La fluidité des mouvements procure une sensation d’apaisement et le regain d’énergie est perceptible dès le premier cours.

A qui cela s’adresse ?

Très doux, ce cours d’éveil musculaire s’adresse à tout le monde, y compris aux personnes âgées, et spécialement à celles qui veulent mieux se tenir au quotidien.